Le pianiste

J’ai toujours eu un faible pour ces immenses perruques poudrés que portaient les VIPs de l’époque. J’en ai donc coiffé la tête de mon pianiste, qui, au départ, avait un style plus contemporain, mais une coupe tout aussi extravagante.

Publicités

Publié par

2 réflexions au sujet de « Le pianiste »

  1. sur ton premier, je trouve que la transition avec son double menton est un peu bizarre… par contre j’y prefere la proportion grosse-tête / petit piano par rapport au second.

    l’ombre est géniale sur la deuxieme… c’est cool tu le met à jour souvent ton blog !

    François

  2. oauiiii c trop rigolo le blog par contre je suis pas tres au point sur les textes
    en tous cas merci Francois pour ton soutien régulier 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s